lundi 9 avril 2007

Ce n'est plus le foot à papa


Certaines personnes ont le sens de l'humour, d'autres beaucoup moins. Il y en a même qui ne savent pas rire du tout. Malheureusement pour deux supporters caennais, Patrick Parizon et Franck Dumas font partie de cette dernière catégorie. Les deux compères ont eu le malheur de créer un blog "parodique et satirique" sur les deux dirigeants normands à l'image du petit José des offensifs cahiers du football. Mauvaise idée, on ne rigole pas avec le foot à Caen.

Les procès, on n'y pense pas forcément lorsque l'on crée un blog, mais on se dit qu'il ne faut pas franchir la ligne rouge. Qu'il ne faut pas blesser quelqu'un, qu'il ne faut pas tenir des propos incitant à la haine...
La liste est longue, mais faudrait-il y rajouter l'humour? C'est en tout cas l'espoir de Franck Dumas et Patrick Parizon dit "Papa". Bien connu à Brest et pourtant réputé pour sa bonne humeur communicative, l'ancien ty zef Parizon aurait-il perdu le sens de l'humour en partant là haut dans sa Normandie?

"Ils ont raison d'avoir peur"

Il faut le croire, car les dirigeants du stade Malherbe espèrent bien aller jusqu'au bout de la procédure. Franck Dumas a même dit vouloir "leur apprendre à respecter la loi" et que "ils ont raison d'avoir peur". Pour le coup, il n'y a pas que les auteurs de ce blog décalé qui ont peur. Ces enfants des Cahiers du foot ont été influencés par le blog de Raymond, caricature de Raymond Domenech pendant la coupe du monde, mais aussi Le petit José, blog excellentissime rempli d'humour piquant sur la vie footballistique de José Anigo servi par ces mêmes cahiers du foot.
Bien plus brocardé que ne l'est "Papa", José Anigo n'a pas porté plainte, et pourtant, il est bien plus virulent ce petit José.

Connecting people

Les fauteurs de blog, voyant cette réaction pour le moins épidermique du staff caennais tentent de la jouer profil bas. Ils suspendent leur blog et tentent de communiquer avec le club normand, mais ils ne dépasseront jamais la case secrétaire. Ils envoient aussi une lettre recommandée, toujours sans succès... Quel est l'intérêt pour le club et les deux hommes brocardés de se perdre ainsi en requêtes inutiles et d'aussitôt se replonger la tête dans le sable?
On ne le saura sans doute jamais, mais quel dommage de ne pas savoir prendre du recul et de se dérider un peu... Ce n'est que du foot après tout et puis, entre nous comme on dit, un brin d'humour ne fait jamais de mal, même si ce brin ressemble à un chardon...

Le méchant blog à Papa

L'article des cahiers du foot : Scandale à la papa







1 commentaire:

Elle a dit…

Well written article.